sans
soleil

Couverture du livre Art et production de Boris Arvatov
Résumé

Art et production de Boris Arvatov est aujourd’hui considéré comme un classique dans l’histoire des avant-gardes des débuts de la Révolution russe. Publié à Moscou en 1926, il constitue une intervention cruciale au sein des débats qui ont traversé les écoles constructivistes et productivistes : le statut de l’art après la révolution, ses liens avec les techniques industrielles de reproduction, avec celui de la critique de la vie quotidienne, ou encore avec la question de l’entrée de l’art dans l’usine, etc. Autant de thématiques décisives qui témoignent du bouillonnement extraordinaire d’une séquence politico-sociale. Une nouvelle conception de l’art émerge, qui aura une influence fondamentale. Surtout, elle marquera plusieurs figures importantes d’une tradition de critique matérialiste de la culture : de Walter Benjamin à Peter Bürger, en passant par Fredric Jameson, c’est bien la question de l’articulation entre la pratique artistique et les logiques propres à la sphère de la production qui sera posée. Un texte inédit en français qui est un document exceptionnel pour qui souhaite approfondir un moment clé de la modernité esthétique du XXe siècle. 

Biographie de l’auteur•e

Boris Arvatov (1896–1940) est un artiste et critique d’art russe. Il est notamment connu comme théoricien du productivisme, un mouvement d’avant-garde post-révolutionnaire lié au constructivisme.