sans
soleil

Évènement

Genève – Lecture et discussion collective à partir du livre Logique du genre avec Jeanne Neton

Vendredi 24 Juin – 17h
Le silure

Avec Jeanne Neton

Ouverture des portes à 17h, possibilité de lire un extrait, puis présentation et discussion à 18h30.

Qu’est-ce que le genre dans le capitalisme contemporain? C’est à cette question qu’invite à répondre ce recueil, à partir d’une démarche théorique inspirée du féminisme et du marxisme. Il s’agit de penser, depuis une analyse systématique du rôle joué par le travail domestique et les violences de genre dans notre système économique, un monde au-delà de l’exploitation, et donc du genre et des ses contraintes. Un communisme au présent, qui s’empare de tous ces questionnements, trop souvent ignorés dans l’histoire du mouvement ouvrier.

Jeanne Neton et Maya Gonzalez participent à la revue anglo-américaine Endnotes, dont le présent volume constitue la première traduction française. Elles se placent dans la lignée du féminisme autonome italien (on songe à Silvia Federici, Leopoldina Fortunati ou Mariarosa Dalla Costa) pour proposer une contribution originale et stimulante.

Dans le cadre d’une séries d’événements organisés au Silure autour du Premier mai, une brochure sur les luttes du mouvement du salaire au travail ménager à Genève a été produite, dont le contenu est fortement en lien avec les questions abordées dans Logique du genre. La brochure est en lien de cet article.

En savoir plus

Évènement

Genève – Présentation du livre “Logique du genre”

jeudi 23 juin 2022 – 19h
La dispersion Genève

Avec Jeanne Neton

Qu’est-ce que le genre dans le capitalisme contemporain ? C’est à cette question qu’invite à répondre ce recueil, à partir d’une démarche théorique inspirée du féminisme et du marxisme. Il s’agit de penser, depuis une analyse systématique du rôle joué par le travail domestique et les violences de genre dans notre système économique, un monde au-delà de l’exploitation, et donc du genre et ses contraintes. Un communisme au présent, qui s’empare de tous ces questionnements, trop souvent ignorés dans l’histoire du mouvement ouvrier.

Jeanne Neton et Maya Gonzalez participent à la revue angloaméricaine Endnotes, dont le présent volume constitue la première traduction française. Elles se placent dans la lignée du féminisme autonome italien (on songe à Silvia Federici, Leopoldina Fortunati ou Mariarosa Dalla Costa) pour proposer une contribution originale et stimulante.

En savoir plus

Évènement

Marseille – Présentation du livre “L’Internationale noire”

Mercredi 30 mars 2022 – 19h
Librairie Transit Marseille

Avec Julien Guazzini et Pablo Arnaud

Premier volet paru sous forme de feuilleton de la saga de George Schuyler, L’Internationale noire est un véritable sommet de fiction spéculative, mêlant thématiques afrofuturistes et problématiques socio-politiques. Dans la plus pure tradition des littératures de genre de la première moitié du XXe siècle, ce roman d’aventures de science-fiction met en scène un groupe révolutionnaire radical noir, dirigé par le charismatique Dr Belsidus, qui se donne pour objectif de libérer l’Afrique des puissances impérialistes européennes. Un texte qui frappe par sa modernité esthétique et le caractère prophétique de certaines de ses intuitions – anti-racisme, panafricanisme, critique du colonialisme. Et qui pourra satisfaire les lecteurs de littérature de l’imaginaire tout autant que les amateurs de littérature nord-américaine contemporaine.

En savoir plus

Entretien

“Abjection et abstraction”

Avec Maya Gonzalez et Jeanne Neton

Notre texte “La logique du genre” est le résultat d’un développement théorique collectif au sein d’Endnotes, puisque sa rédaction a été précédée d’une année de réunions régulières autour de la question du genre, auxquelles tous les membres ont participé activement : nous deux et quatre hommes. Si ces conversations (parfois bonnes, parfois impolies, souvent les deux) n’ont pas conduit dans un premier temps à un consensus sur notre compréhension du genre, elles nous ont été très utiles pour comprendre les problèmes et les limites des analyses théoriques communistes actuelles du genre et les pièges que nous voulions éviter dans notre propre théorie. Dans le processus d’élaboration de sa forme finale, l’article a été au centre de nombreux arguments et désaccords au sein d’Endnotes, ce qui, avec le recul, a clairement contribué à en faire un texte plus riche et plus rigoureux.

Lire la suite

Évènement

Paris – Présentation du livre “L’internationale noire”

mercredi 25 mai 2022 – 19h
After 8 books Paris

Avec Julien Guazzini et Jean-Baptiste Naudy

Années 1930. L’Afrique est sous la férule des puissances impérialistes européennes et la domination blanche s’est étendue à toute la planète. C’est sans compter avec la conspiration tramée par la diabolique Dr Belsidus : son organisation, véritable machine de guerre savamment bâtie grâce aux cerveaux noirs les plus ingénieux, composée d’hommes et de femmes sur tous les continents résolus à mener une lutte sans merci et sans répit, se prépare à changer la face du monde en donnant à l’Histoire un tournant imprévu. Nous voilà embarqués au coeur de l’action avec le journaliste Carl Slater, recrue malgré lui de la redoutable Internationale noire.

Avec ce roman-feuilleton fortement mêlé de science-fiction, George Schuyler, figure éminente de la Harlem Renaissance, explorait dès 1936 les thématiques d’une guerre de libération des peuples de couleur aux dimensions planétaires, et la constitution d’un empire africain. À travers les aventures proprement rocambolesques de ses personnages et l’utilisation de toutes les ficelles du genre, il donna naissance à une satire troublante, un objet littéraire encore non identifié qu’on renconnaître plus tard comme un des précurseurs de l’afrofuturisme.

En savoir plus